Fabrication de châssis mécano-soudé



Différents matériaux sont utilisés pour les châssis en mécano-soudage. Deux critères pour la fabrication sont importants : le coût du matériau choisit mais également la facilité du matériau à être travaillé et soudé.  

Comme expliqué ci-dessus, la soudabilité représente un des éléments principaux pour le châssis mécano-soudé, pour être assemblé, le matériau doit être comme vous vous en douter soudables ! Vous avez différentes possibilités pour les procédés qui ont un coût également différent d’un procédé à un autre. Concrètement, l’effet de la chaleur sur le matériau va déterminer sa soudabilité, il est donc important pour les professionnels de prendre cette chose en compte.

Premièrement, les professionnels vont prendre en compte plusieurs propriétés thermiques, comme le niveau de dilatation et de contraction, le point de fusion, ou encore la conductivité thermique.

Ensuite, les professionnels vont également prendre en compte la « zone affectée thermiquement » (ZAT) pour prendre en compte les variations de température qui ont un impact sur les structures du métal dans la zone soudée.

Dans un troisième temps, l’étape de la prise en compte de la dilatation et de la contraction des métaux va être importante. En connaissant la température de base et la température à atteindre du métal, l'augmentation de sa dilatation peut donc être calculée facilement

Dernièrement, durant l’opération de soudage des matériaux en acier, seulement la zone du joint doit être chauffée.

N’hésitez pas à contacter des professionnels sur ce sujet pour plus de renseignements quant à la fabrication de châssis mécano-soudé, et également quant à votre ou vos projets à développer, ces derniers seront-vous accompagner.


Une question, un besoin ?

Nous sommes à votre écoute !